Nos certitudes, nos croyances, notre stress … notre Mécommunication !

Nous communiquons « toujours », même lorsque nous ne parlons pas. Notre simple présence est une communication en soi. Nos mots, notre attitude, nos gestes, nos expressions du visage envoient des signaux qui peuvent être perçus, compris, interprétés. Je plisse le front, je croise les bras, mon regard s’évade, je me gratte… tout ceci, c’est un message que j’envoie.

Nos mots ne comptent que pour 7 % dans notre communication… pas plus ! Les 93% restant sont communiqués de façon quasi inconsciente par le para et le péri-verbal ! … Alors ne vous concentrez plus uniquement sur le contenu ! Vos gestes, votre énergie, votre regard, le timbre de votre voix en disent plus long !… et c’est très difficile à contrôler, mais pas impossible !

Chacun possède son propre univers mental, sa propre perception du monde, sa paire de jumelle au travers de laquelle il interprète les messages qui lui parviennent, en fonction de ses propres expériences et de ses croyances. Il n’existe donc pas une seule réalité, mais des millions de perceptions pour un même sujet, selon l’individu, selon ce qu’il a vécu, comment il se sent à cet instant, selon les objectifs qu’il poursuit, selon ses besoins…

Outre notre propre identité, nous possédons en nous plusieurs types de personnalités qui agissent sur notre communication : l’organisé, le responsable, le charmeur, l’adaptable, l’imaginatif, le logique, le créatif, le spontané, l’observateur, le sensible, le chaleureux, le ludique, le consciencieux et plein d’autres encore… Imaginez les interactions possibles entre deux personnes et tous ces ensembles de forces qui nous habitent en plus ou moins grandes proportions ?!

Si nous sortons du mode de perception de notre interlocuteur, si nous n’utilisons pas le bon canal de communication, celui qu’il est sensé comprendre, la communication perd de son efficacité, voire ne s’établi pas du tout. Même si les mots (le contenu) sont les bons ! Et nous nous entêtons à ce niveau de discussion alors que le problème se situe bien au-dessus, dans nos valeurs, nos croyances, nos schémas mentaux, notre personnalité. On se braque … on s’arrête de réfléchir et on pense qu’on a raison !

Ajoutez à tout cela, une baisse d’énergie, une quantité de sommeil insuffisante, nos hormones, nos différences culturelles… et nous avons là un défi magnifique à relever pour communiquer plus efficacement …

Rappelons-nous ceci : nous recevons en retour ce que nous communiquons. La réalité est que le signal que nous recevons est le reflet de ce que nous envoyons. Nous sommes donc tous responsables de notre communication ou de notre mécommunication !

Alors voulez-vous relever ce défi ? Nous avons les outils pour vous aider. Appelez-nous !

Et surtout, n’hésitez pas à partager avec nous vos expériences de communiquant…