Dans la relation que nous entretenons avec les autres, nous cherchons tous à influencer et obtenir satisfaction de nos besoins psychologiques. En tant que dirigeants d’entreprise, collaborateurs ou amis, ou même parents, nous avons tous quelque chose à vendre : un produit, un service, une idée, un point de vue, un projet…. Et nous y parvenons avec plus ou moins de succès.

Pour obtenir une influence bénéfique et profitable pour toutes les parties prenantes d’une relation, qu’elle soit commerciale ou non, pensez à ce sentiment puissant qui est en nous et qui procure d’excellents résultats à court et à long terme. L’empathie.

 

Qu’est-ce que l’empathie ?

C’est l’habileté à percevoir, à identifier et à comprendre les sentiments ou émotions d’une autre personne tout en maintenant une distance affective suffisante par rapport à cette dernière. En bref, être capable de se mettre à la place de l’autre et à bien la comprendre, comprendre sa vision du monde, son point de vue, ses réactions, ses choix, ses préoccupations, ses besoins, et parfois ses souffrances. Avoir de l’empathie consiste à mieux comprendre pourquoi une personne agit d’une certaine façon ou prend telle ou telle décision.

Avant de se faire une opinion sur un comportement ou sur une action, la personne empathique va essayer de bien comprendre les raisons.

Dans cette meilleure compréhension de la personne, l’empathique fini par savoir ce dont elle a besoin et ce qui la motive à agir. Ainsi, il est plus simple d’influencer et d’orienter les choix dans le respect de la personne. Car c’est uniquement dans ce contexte de respect que la personne accepte de se laisser influencer.

Comment faire pour développer notre empathie ? Suivez ces 5 étapes !

  1. Soyez sincère et montrez le. Ce sentiment doit transpirer de votre personne, doit se voir, se ressentir. Il est très difficile de démontrer de l’empathie si notre ego est surdimensionné et s’il apparaît trop que nous agissons uniquement dans notre propre intérêt.
  1. Posez les bonnes questions. Creusez, intéressez-vous à la personne. Vous devez tenir compte des raisons qui incitent le client, le collaborateur, le partenaire, ou même votre enfant à agir ainsi.
  1. Écoutez deux fois plus que vous ne parlez. Ce n’est pas une perte de temps ! C’est le contraire. Plus on prend le temps de bien écouter son interlocuteur, plus il est attentif et disposé à écouter ce que nous lui proposons.
  1. Creusez encore pour plus de compréhension: ne soyez pas de ceux qui pensent que le premier avis ou jugement est le bon. Cherchez ce qu’il y a d’unique dans cette personne ou dans cette entreprise. Vous pourrez ainsi faire une offre ou proposer un point de vue adapté à sa réalité, à ses besoins.
  1. Faites comprendre à votre interlocuteur que vous le comprenez. Faites lui comprendre que vous auriez probablement agi comme lui si vous aviez été à sa place, dans les mêmes contraintes, dans la même situation. Mais faites-le en toute honnêteté.

 

Les grands leaders ont développé des qualités managériales pour réunir, mobiliser et impliquer les collaborateurs autour d’un objectif commun, mais la plus grande force qui se cache derrière quelques techniques de management, c’est une empathie supérieure à la moyenne.

Les vendeurs exceptionnels parlent peu ; leur plus grande qualité réside dans le fait qu’ils démontrent beaucoup d’empathie et qu’ils savent écouter profondément et activement avant de parler.

 

Peu importe notre niveau d’empathie actuel, pratiquons et persistons dans la pratique de ce sentiment très puissant, pour plus de relation, plus de compréhension et pour réaliser tout ce que nous désirons.

 

Empathiquement vôtre…