Lorsque nous sommes en contact avec nos amis, nos clients, nos collaborateurs, nos partenaires et même notre famille, nous souhaitons que notre message ait une influence sur notre interlocuteur, nous souhaitons communiquer, partager avec eux, les inspirer, les motiver, les inciter à passer à l’action. Cependant, nous pouvons parfois avoir le sentiment de « parler dans le vide », de ne pas être compris, ce qui veut dire que nous avons peu d’influence sur ces personnes. Que ce soit dans notre vie personnelle ou professionnelle, nous sommes tous confrontés à ces situations qui nous échappent.

Les personnes qui ont beaucoup de succès et qui obtiennent ce qu’ils désirent ont développé leur flexibilité et leur capacité d’influence sur une grande partie de leur entourage. En général, ces personnes n’ont pas hérité de gènes spécifiques qui leur procurent cette force d’influence ; ils ou elles ont simplement pris conscience que nous sommes tous différents et que nous devons adapter notre personnalité à celle de notre interlocuteur. Ainsi, nous avons tous la possibilité de développer certains aspects de notre personnalité afin d’améliorer notre influence sur les autres.

Comment y parvenir ? Pour communiquer plus efficacement, il doit y avoir une alchimie, une complicité ressentie entre nous et notre interlocuteur. La raison pour laquelle une telle complicité s’établit, c’est que nous pouvons partager des caractéristiques de personnalité similaires. Si, dans notre profil de personnalité, nous avons des forces et des faiblesses semblables à celle de notre interlocuteur, cela nous permet de percevoir les choses dans notre environnement grâce à un filtre similaire, pour se connectez facilement avec la personne. Il est alors plus facile d’échanger, d’interagir, d’influencer, car notre interlocuteur comprend rapidement notre message, il nous prête beaucoup d’attention et nous accorde beaucoup de considération car il se sent entendu et compris.

Lorsque la personne que nous rencontrons possède une personnalité opposée à la nôtre, il est fort probable qu’elle ressente un sentiment d’indifférence et que le courant ne passe tout simplement pas. Si nous restons dans cette position, il nous est extrêmement difficile d’influencer, de proposer, de vendre à cette personne, produits, services ou même nos idées !

Afin d’influencer favorablement le plus grand nombre de personnes possible, nous devons établir en conscience, avec un peu de volonté et quelques techniques, cette relation avec le plus de gens possible, en particulier ces personnes qui n’ont pas le même profil de personnalité que le nôtre. Il nous suffit donc de changer quelques traits de notre personnalité pour nous connecter plus rapidement avec elles.

Par exemple, supposons que nous soyons plutôt du style sérieux et analytique dans notre approche de la vente avec un client potentiel, mais que celui-ci semble plus orienté vers la relation, l’humain, le plaisir, l’humour. Dans cette situation, si rien n’est fait, l’alchimie risque de s’installer difficilement. Pour être en véritable interaction et avoir la possibilité d’influencer notre client, nous pouvons donc :

  • soit ne rien dire, ne rien tenter et sourire,
  • soit décider de développer le côté ouvert, social et humoristique de notre personnalité, nous synchroniser et être sur le même niveau d’énergie que celui de notre futur client.

La meilleure option est évidemment la seconde, mais c’est également la plus difficile à réaliser, car nous devons effectuer des actions qui vont nous sortir clairement de notre zone de confort. Par exemple, en tant que personne analytique et sérieuse, nous pouvons nous forcer à prendre plus de place durant les différentes activités sociales auxquelles nous participons, que ce soit au bureau, en famille ou avec des amis, etc. Plus nous développons cet aspect de notre personnalité dans notre vie de tous les jours, plus nous pouvons sentir cette relation s’établir rapidement et facilement avec les personnes plus extraverties. Nous pouvons alors les rejoindre dans leur « univers mental» pour être plus en lien avec eux et donc les influencer.

Autre exemple, si nous sommes une personne plutôt extravertie ; si nous souhaitons communiquer efficacement avec des personnes qui sont plus introverties, nous devons apprendre à agir dans un sens qui n’est pas le nôtre, comme parler moins, prendre le temps de bien écouter, poser plus de questions, etc. Au début, ces actions demandent de l’attention et quelques efforts, mais avec le temps, nous devenons meilleur communiquant.

Êtes-vous introverti ou extraverti, prudent ou téméraire, méthodique ou artiste, porté à réfléchir avant d’agir ou à agir impulsivement…? Pour vous aider à mieux vous connaître, il existe différents tests qui vous aideront à identifier vos traits dominants qui influence votre façon d’être et votre manière de communiquer avec les autres. Utilisez ces outils pour apprendre qui vous êtes, pour apprendre ce que vous devez améliorer dans vos traits de personnalité afin de mieux vous adapter à votre entourage et créer plus facilement cette relation que vous souhaitez profitable pour vous-même et pour vos interlocuteurs et clients. Vous verrez ainsi votre cote d’influence monter !

On peut choisir de rester esclave de notre propre personnalité ou bien d’apprendre à mieux la connaître afin de l’utiliser pour nous épanouir davantage et influencer positivement notre environnement et les personnes que nous rencontrons. Transformer quelques faiblesses en forces ne change pas notre personnalité ; en revanche, nous devenons une personne beaucoup plus flexible et ouverte aux autres, nous comprenons mieux les interactions, maîtrisons mieux les enjeux d’une relation et les réactions des personnes. Nous comprenons également mieux ce qui se passe lorsque la vraie communication cède la place à la mécommunication, l’interprétation, l’incompréhension, la manipulation, le stress et parfois même le conflit.

Vous êtes tenté pour réaliser un profil de votre personnalité, pour identifier vos forces et vos caractéristiques de communiquant… bref apprendre à mieux vous connaître pour mieux reconnaître les autres et mieux communiquer ? Prenez contact avec nous !

Et bonne communication !



Nos sources :

Manageris : www.manageris.com

Jean-Pierre Lauzier : « Le coeur aux ventes » Ed Un monde différent

JeanLe manager à l’écoute